Tea&Coffee  Graffitea

29 Route de la Reine 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
01 46 08 25 81 | contact@tcprod.fr

News du 18/08/2012
En tête, et à l'attaque !


© Laure Faÿ / Vu Com'

Chose promise, chose due !

Après trois jours de course dans des vents portants musclés, Aymeric Belloir n'a pas tardé à faire entendre de nouveau le son de sa voix. Engagé sur une route au nord de l'orthodromie (route directe), le skipper de Tout le monde chante contre le cancer a attrapé dans ses voiles des vents plus soutenus qui lui permettent de passer la vitesse supérieure et de se propulser en tête des bateaux de série de cette deuxième étape de la course Les Sables - Les Açores - Les Sables.
En mode attaque, celui qui répond toujours présent aux avant-postes donne la mesure de sa faculté à briller en solitaire dans des conditions de brise exigeantes. De la belle ouvrage...

Si on devait choisir un air, un rythme, un tempo pour illustrer la course du skipper de Tout le monde chante contre le cancer sur ce parcours retour entre l'archipel portugais et les côtes vendéennes, il nous vient l'envie de fredonner le chant des partisans. « Motivé, motivé »... Aymeric l'est, et le prouve. A la lutte pour la beauté du geste sur cette deuxième étape, en bataille pour le plaisir et les enjeux de la compétition, celui qui affiche 4 heures de retard pour la victoire finale sur cette Sables - Les Açores - Les Sables 2012, a pris, ce samedi matin à l'aube de la 3ème journée de course, les commandes de la flotte.


Justine Mettraux en difficulté

Dans le camp des bateaux de séries, il ouvre la marche avec près de 15 milles d'avance sur un trio formé Simon Koster (Go 4 it) le plus nordiste, ou encore Ian Lipinski (Althing) et Clément Bouyssou (Groupe Accueil Négoce), qui progressent plus décalés dans son sud-est. De son côté, Justine Mettraux (TeamWork), leader au classement général, s'est faite distancer la nuit dernière.

La jeune navigatrice suisse semble aux prises avec un souci technique, comme en témoigne sa vitesse qui a radicalement chuté ce samedi, avant de remonter aux environs de 7 noeuds, quand les autres cavalent à 10-11 noeuds.

Ce soir, elle concède 56 milles sur Aymeric. D'après l'organisation, un bateau accompagnateur s'est dérouté vers elle pour en soir plus... Comme tous ceux qui suivent la course de près, nous espérons que Justine pourra se battre jusqu'au bout pour cette épreuve complète en solitaire, qui après ses enjeux tactiques au près dans la grande descente vers les Açores, sert à présent son lot de vents portants dans la remontée vers les Sables d'Olonne.


Speedy Aymeric !

Au dernier classement, à 675 milles de l'arrivée, les compteurs du Nacira Tout le monde chante conte le cancer sont toujours au vert. Aymeric Belloir, « l'échappée beau » du jour, et le plus rapide - protos et bateaux de série confondus - progresse à la latitude de l'embouchure de la Gironde dans des vents de sud-ouest d'une vingtaine de noeuds.

Cap au nord-est, tribord amure.
Avec 11,5 noeuds au speedo, gageons que sa quille n'a pas fini de chanter et de vibrer au rythme de cette étape : celle de tous les enjeux alors que le vent promet de mollir et de compliquer l'arrivée en rade des Sables d'Olonne, où les premiers pourraient en finir dans la nuit de mardi à mercredi...


Classement des bateaux de série
1ère étape Les Sables - Les Açores - samedi 18 août, 20h

1. Tout le Monde Chante contre le Cancer – Aymeric Belloir à 677 milles

2. Althing – Ian Lipinski à 15,4 milles

3. Go 4 It – Simon Koster à 16,7 milles

4. Groupe Accueil Négoce – Clément Bouyssou, à 19,3 milles

5. TeamWork – Justine Mettraux, à 56,6 milles



Pour suivre la course :

www.lessables-lesacores.com
www.cap56.org