Tea&Coffee  Graffitea

29 Route de la Reine 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT
01 46 08 25 81 | contact@tcprod.fr

News du 03/12/2013
J-1 : itinéraire d'un routier de la mer, pressé d'arriver...




J-1 : itinéraire d'un routier de la mer, pressé d'arriver...

La dernière ligne droite est engagée pour Aymeric Belloir, vainqueur désigné dans la catégorie des bateaux de série sur la Mini-Transat 2013. Au classement de 20h, il progresse à moins de 150 milles de l'arrivée à Pointe-à-Pitre, où il est attendu demain, mercredi vers 17 h (heure Paris), après de trois semaines de course en tête sur la quasi totalité du parcours disputé d'une traite entre l'Espagne et la Guadeloupe. C'est dire si le souffle de l'impatience d'en finir doit désormais l'emporter à bord de Tout le Monde Chante contre le cancer qui affiche aujourd'hui 272 milles, soit près de deux jours de mer, sur sa dauphine Justine Mettraux.

Mais la perspective d'affaler les voiles au terme de cette transat qui a la particularité - la magie disent les puristes - de se disputer en grande solitude sans aucun contact avec la terre, se rapproche à grands pas. Elle apporte la promesse d'une victoire aux éclats d'exploit sur cette compétition de haute mer et de longue haleine, vécue comme une grande aventure humaine. A la veille d'une arrivée annoncée riche en émotions aux côtés de ses proches qui attendent de pied ferme leur champion, retour sur le parcours atypique de ce marin de 35 ans, qui avant de briller sur cette épreuve d'un rare niveau d'exigence maritime, a déjà roulé sa bosse sur tous les océans du monde...

De La Baule à la presqu’île de Quiberon, où que soit Aymeric Belloir enfant, la mer n’est jamais loin. Tombé très jeune dans la grande marmite d'eau salée et tirant ses premiers bords en Optimist, Aymeric contracte vite le virus de la compétition. Rapidement, il se laisse aussi griser par les plaisirs et l'adrénaline des longues glissades en surf qu'il pratique à la moindre occasion. Passionné, curieux, il tient bon le cap d'un destin qu'il n'envisage que tourné vers l'océan. Plus éclectique que spécialiste, varier les compétences nautiques caractérise le désir de progresser de ce navigateur qui fréquenta aussi le conservatoire de Nantes, où il y apprend le saxophone.


L'appel de la course au large

Volontiers cartésien et attiré par les sciences, Aymeric, à l'aube de ses 20 ans, se lance dans des études scientifiques à l’université de Vannes. Déjà, le rêve de disputer la Mini-Transat, cette grande dame du large réputée pour forger parmi les meilleurs tempéraments de la voile en solitaire, l'accompagne. Pour assouvir ses envies de voyages et d'échappées maritimes, il choisit alors de convoyer des voiliers aux quatre coins du monde. L'Océan Indien, le Pacifique, l’Atlantique... Autant d’années au cours desquelles il ne manque pas non plus d'affûter son talent de régatier et d'aiguiser son âme de compétiteur, notamment sur le circuit Figaro qu'il sillonne pendant trois ans.

"La course au large est un désir d’enfant. Et pour que ce rêve se concrétise, je voulais acquérir une solide expérience de la navigation hauturière, tant sur le plan technique que mental", confie-t-il, quand il rejoint en 2011 le circuit 6.50 à la barre de son Nacira Tout le Monde Chante contre le cancer. Son objectif affiché : se battre pour une place d'honneur sur l'édition 2013 de la Mini-Transat. On connaît désormais la suite : à l'aube de son dernier jour de mer, une victoire triomphale est à portée d'étrave de ce routier de la mer, qui a traversé l'océan pied au plancher, pressé aussi d'arriver pour retrouver sa femme et ses deux enfants...


La Mini Transat 2013 est sa 9è traversée de l'Atlantique, sa deuxième en course, sa première en solitaire.

© photo : Christophe Breschi


sur terre

Né le 6 février 1978 à Nantes
Marié, 2 enfants

Dirigeant de Exosail, société de services nautiques, assistance et préparation, course et croisière
Capitaine de marine marchande française


sur mer

100 000 milles de navigation professionnelle, soit l'équivalent de quatre tours du monde
8 transatlantiques

1 transpacifique
4 traversées de l'Océan Indien
Régates depuis l'âge de 8 ans
Courses corporatives sur différents supports
Préparation technique en Figaro 2



Palmarès

2012 >>> Champion de France Promotion Course au Large en Solitaire
Les Sables – Les Açores – Les Sables, 1er
Mini-Fastnet, 7e (avec Arnaud Aubry)
Pornichet Select 6,50, 1er
2011 >>> Transgascogne, 1er

Demi-Clé 6,50, 1er (avec Corentin Douguet)
Trophée Marie-Agnès Péron, 3e